CLAP DE FIN SUR LA SAISON 2016 DE SURF - PAMPLE STUDIO
25498
post-template-default,single,single-post,postid-25498,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

CLAP DE FIN SUR LA SAISON 2016 DE SURF

Samedi 4 décembre dernier, le WSL prenait fin sur la vague d’Honolua Bay à Hawaii pendant que la dernière étape du Longboard tour débutait en Chine. Retour sur la saison 2016 de surf féminin.

 –

Tyler Wright, big boss incontestable de 2016 en shortboard

 

Les images parlent souvent plus que les mots! Sans appel, Tyler Wright a excellé en 2016. Avec près de 12000 points et $130000 d’avance sur la seconde du classement Conlogue, Wright signe une des plus belles performances jamais vue sur le tour avec cinq victoires sur les 10 évènements de la saison.

capture-decran-2016-12-05-a-09-25-39

Après s’être vue décerner son premier titre de championne du monde à Hossegor en Octobre dernier, l’Australienne ne comptait pas en rester là et s’est offerte la victoire sur le dernier event du WCT à Hawaii en battant la locale et championne sortante Carissa Moore.

Photo © WSL / Kirstin

Photo © WSL / Kirstin


Defay 5ème mondiale

Bien que tristement éliminée dès le 2ème tour de la dernière étape à Maui, Johanne signe une saison incroyable au sein de l’élite mondiale avec une 5ème place au classement général. On peut être fière de notre surfeuse nationale qui a clairement délivré une performance inédite en 2016. On retiendra notamment sa magnifique victoire aux Fidji face à Carissa Moore !

@ WSL / Ed Sloane

@ WSL / Ed Sloane

Buitendag dit au-revoir à l’élite 

Une triste nouvelle en cette fin de saison, l’unique Sud Africaine du top 17 ne se maintient pas dans l’élite permettant en revanche à Laura Enever de garder sa place auprès des meilleures. Bianca se retire donc après une saison très compliquée laissant sa meilleure amie Jojo Defay seule pour affronter le WCT en 2017.

@ WSL / Ed Sloane

@ WSL / Ed Sloane

 


Justine Dupont, vice championne du monde en gros

Début Novembre 2016, la WSL informait les surfeuses de gros qu’elles étaient invitées à surfer Jaws lors du Pe’ahi Challenge , évènement jusqu’ici réserver aux hommes. Grand pas en avant donc pour la WSL dans la reconnaissance du surf féminin.

© WSL / Cestari

© WSL / Cestari

La française Justine Dupont faisait donc partie des chanceuses à surfer l’incroyable vague de plus de 10 mètres du nord de l’ile de Maui à Hawaii. Elle en a d’ailleurs profité pour rappeler à tout le monde son talent en s’offrant une très belle seconde place et ainsi le titre de vice championne du monde 2016.

 

Les australiennes Felicity Palmateer et Laura Enever faisaient également partie de la compétition mais c’est la locale Paige Alms qui emporte le titre 2016 haut la main.

 

Mondiaux de longboard en Chine

Pour la 5ème année consécutive, c’est sur l’ile d’Hainan en Chine qu’ont lieux les mondiaux de Longboard.

Trois réunionnaises sont en lice pour la conquête du titre suprême en longboard : Victoria Vergara, Justine Mauvin et la triple championne d’Europe Alice Lemoigne. Ces deux dernières sont d’ailleurs pour le moment, 5ème ex equo au classement mondial

© WSL / Masurel

© WSL / Masurel

L’Hawaïenne Kelia Moniz est quant à elle de retour sur le devant de la scène après un forfait l’année passée pour cause de blessure.

Rachael Tilly, favorite et actuelle numéro un du classement, a également fait le déplacement. Cette dernière entend bien faire un doublé après s’être offert son premier titre en 2015.


En 2017, nous aurons 2 représentantes françaises sur le WCT puisque Pauline Ado signe son retour dans l’élite. Rendez-vous en mars 2017 pour la reprise sur la Gold Coast Australienne !

 

No Comments

Post a Comment