o déchets dans votre cuisine ! - PAMPLE STUDIO
26161
post-template-default,single,single-post,postid-26161,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-3.2.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive

o déchets dans votre cuisine !

Dans la suite de cette série 0 déchets, on va s’attaquer à un dur chapitre, la cuisine ! C’est probablement l’endroit de notre maison où on génère le plus de déchets car la poubelle y est. Ici, réduire ses déchets, c’est moins consommer ou consommer mieux, moins polluer pour protéger la planète. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 2025, la généralisation du tri à la source des bio-dechets, soit « composter » sera obligatoire. En 2025… Dans 8 ans. Et en attendant, on fait quoi ?

La France a un gros retard sur ce point. Les compostes de ville existent déjà en Suisse et ce, depuis très longtemps. La ville pionnière étant San Francisco depuis les années 60 !

Il faut comprendre que passer au 0 déchets demande souvent un investissement de temps et d’argent. Il faut parfois investir dans des appareils qui produiront moins de déchets et il faut du temps pour assimiler et réfléchir à chaque emballage et leurs impacts. Mais cet investissement est à long terme et dans le futur vous verrez que les économies que vous réalisez ne sont pas négligeables !


 

Pour commencer, il faut savoir trier : il faut relire nos prospectus et ré-apprendre à trier.

1) Adoptez un composte.

Oui même si vous habitez en appartement vous pouvez vous munir d’un petit composte sans vers. Hyper pratique on y met de nombreuses choses, même pratiquement tout ! Cela réduira déjà beaucoup votre poubelle grise !
Voici la liste des choses qui se compostent :

  • aliments périmés
  • allumettes
  • assiettes en papier (le mieux étant de ne pas en avoir)
  • brochettes en bambou et cure-dents
  • carton à oeufs
  • coquillages et crustacés
  • coquilles de noix, de noisettes…
  • coquilles d’oeufs
  • essuie-tout
  • filtres à café et à thé
  • fruits et légumes
  • marc de café
  • os de viande et arrêtes de poissons
  • pain rassis
  • papier sulfurisé
  • papiers ou cartons sales comme boite de pizza
  • restes de nourriture
  • sac en Cellophane (surtout pas en plastique)
  • serviettes en papiers
  • thé en vrac
  • et tout ce qui se trouve dans le petit récupérateur de votre évier.

Lorsque vos légumes ou vos fruits sont abimés et qu’ils ne vous donnent pas envie, faites des soupes ou des compotes !

2) Si vous avez un chien, c’est un gros avantage !

Les restes de nourriture ou la nourriture prête à être périmée lui conviendra parfaitement.

3) Achetez un maximum en vrac.

Malheureusement il n’y a que dans les magasins bios aujourd’hui où il est possible d’acheter en vrac. Munissez-vous de sachets/poches en tissu (type tote bag). Vous pouvez également les fabriquer à partir d’un vieux tee-shirt.
On peut acheter de nombreuses choses en vrac : fruits/légumes/féculents/légumineuses/fruits secs/gâteaux/chocolat/café/thé/tisane/viande/fromage/sel/sucre/lessive/nettoyant pour le sol/pastilles de lave-vaisselle/liquide vaisselle, etc.
La liste dépend beaucoup de ce que propose votre magasin mais n’hésitez pas à dire au vendeur que vous seriez intéressé(e) par acheter quelque chose en vrac, cela peut toujours faire évoluer.

Pour le cas de la viande & du fromage, n’hésitez pas à amener vos bocaux ou tupperwares pour les transporter jusqu’à chez vous. N’hésitez surtout pas à prendre la charcuterie ou le fromage à la coupe : moins d’emballage et c’est souvent moins cher !

4) On essaie de fabriquer ce qu’on n’a pas à disposition.
Par exemple, vous voulez du houmous ? Plutôt que de l’acheter en barquette, faites-le vous même, ça prend 2 minutes : des pois-chiches, du tahini et de l’huile de sésame. Vous souhaitez faire une sauce tomate ? Des tomates qu’on fait lentement revenir dans une casserole avec de l‘huile d’olive, des herbes, ail, oignons et c’est bon ! Vos céréales du matin ? Des flocons d’avoine, des amandes & noisettes que vous faites cuire au four pendant 10min à 200° avec du miel et votre granola est prêt ! Vous avez besoin de chapelure pour les nuggets ? Mixez votre pain rassis ! Etc, etc.

Vous pouvez également faire pousser chez vous certains aromates : basilic, ciboulette, menthe… En plus de faire la déco de votre cuisine c’est homemade !

Faites vous mêmes vos compotes, vos soupes, vos confitures et si vous êtes motivés le pouvez, faites vos propres yaourts !

5) Refusez tous les emballages inutiles qu’on vous propose.

On vous donnera surement un sachet avec votre baguette, refusez-là, ça ne sert strictement à rien. Gardez votre pain dans un sac en coton réutilisable, il sera aussi bon le lendemain.

6) Optez pour une cafetière italienne ou une machine à café automatique si vous avez les moyens.

Vous pouvez mettre le marc de café dans le composte et fini les capsules qui polluent !

7) Si vous adorez l’eau pétillante, n’achetez plus de bouteilles et investissez dans une Soda Stream, vous ferez des économies dans le futur !

8) Eliminez les choses que vous pouvez remplacer.

L’essuie-tout peut être remplacé par des lingettes en microfibres tout simplement. Arrêtez d’en acheter et vous verrez que vous pouvez faire sans ! 😉 Si vous buvez beaucoup, investissez dans une gourde au lieu d’acheter des bouteilles. Vous pouvez également vous débarrasser du film d’emballage et/ou d’aluminium en conservant vos restes dans des tupperwares.

9) Imprimer un sticker « Pas de pubs SVP »

Pour mettre sur votre boite-aux-lettres, vous verrez que votre poubelle jaune va déjà bien diminuer ! Imprimez le ici ou . Désabonnez-vous des newsletters papiers comme La Redoute ou Les 3 Suisses. Ils sont durs de la feuille, il faut les relancer souvent mais c’est pour la bonne cause 😉

10) Enfin, si vous n’arrivez pas à trouver ce que vous voulez en vrac, achetez en emballage mais faites attention que l’emballage soit recyclable.

Egalement, si vous buvez de l’eau en bouteille, achetez de gros bidons, ils sont recyclables et prennent moins de place dans la poubelle.


Avec le temps, vous verrez que vous arriverez à rejeter systématiquement les déchets dont vous n’avez pas besoin. Vous consommerez autrement, mieux. Vous consommerez en fonction de la qualité du produit et de son emballage. Visez le minimalisme !

No Comments

Post a Comment